Glossaire

Source : IAB
A
A/B test :

Cette technique consiste à mesurer l’efficacité d’un objet (ex mail, bannière, landing page, formulaire, etc.) en proposant plusieurs versions de celui-ci à une même population ; ou bien en interrogeant deux populations différentes (par exemple : exposés/ non-exposés à une campagne) à propos d’un même objet ou sujet.

Ad centric :

Une mesure de performance est dite ad-centric si elle est basée sur une déduplication opérée au niveau d’un ou de plusieurs canaux achetés seulement.

AdExchange :

Appelé également « place de marché », un Ad Exchange est une plateforme technologique qui optimise l’achat et la vente d’inventaire publicitaire display dans un environnement ouvert, en temps réel (RTB – Real Time Bidding) sur un principe de mise aux enchères de chaque impression publicitaire.

Adserver :

Logiciel de gestion de campagne, de la programmation des objets publicitaires jusqu’au suivi statistique en ligne. Cette gestion peut s’effectuer indépendamment ou non de celle des pages éditoriales ou des applications Internet, les objets publicitaires étant servis depuis le serveur de la régie, de l’annonceur ou de l’agence média. Le serveur de publicité permet l’insertion dynamique d’objets publicitaires dans les espaces prévus à cet effet (pages éditoriales, jeux, vidéos, applications). Remarque : le serveur de publicité offre également des possibilités de ciblage marketing.

C
Call to action :

Désigne un élément graphique (bouton) ou un lien incitant un contact publicitaire à réaliser une action particulière (visiter un site, acheter, s’inscrire, etc.).

Capping :

Limite, pour une période donnée, du nombre d’insertions d’une publicité sur un site support. Un capping de 4 sur 24 h pour une bannière signifie que celle-ci ne s’affichera que quatre fois pour chaque visiteur durant une journée complète.
Définition IAB : Capping = fréquence x format x durée x emplacement.

Cookie :

Petit chier texte placé, à l’occasion d’une consultation, par le serveur du site ou un tiers autorisé par le site, sur le disque dur du poste connecté. Il permet notamment de recueillir et de stocker des données sur le comportement de navigation à partir du poste connecté.

Couverture / Reach :

Nombre d’individus de la cible ayant été en contact au moins 1 fois avec un ou plusieurs supports du dispositif média. On parle le plus couramment de couverture à au moins 1 contact et on l’exprime en milliers ou en %. (En % d’une cible, on parle aussi de pénétration).

CPA : Coût par action

Mode d’achat qui repose sur les actions réalisées sur le site de l’annonceur, qui peuvent être payantes (vente) ou gratuites (inscription à un formulaire par exemple).

CPC : Coût par clic

Mode d’achat qui repose sur le nombre de clics effectués par les internautes sur la publicité de l’annonceur.

CPL : Coût par lead

Type de CPA. Ce mode d’achat repose sur le nombre d’actions « lead » mesurées sur la campagne (voir lead).

CPM : Coût pour mille

Mode d’achat qui correspond au coût de 1000 affichages d’un objet publicitaire ou d’un ensemble d’objets d’une même campagne d’un même annonceur.

CPM-a :

Ce mode de facturation est une variante du CPM. L’annonceur est facturé au nombre de publicités délivrées au cours d’une campagne qui intègre cependant un objectif de CPA. La livraison des publicités va être optimisée pour « coller » à l’objectif dé ni. Cela permet de concilier l’assurance de la livraison de la campagne, tout en contrôlant le coût d’acquisition. Cela représente ainsi un compromis entre visibilité/couverture et contrôle du ROI.

CRM :

Customer relationship management. 
Ensemble des actions menées par une marque pour améliorer et optimiser sa relation avec ses clients.

D

Déduplication des conversions :

Procédure visant à n’attribuer qu’à un seul canal une conversion préalablement mesurée. Cette déduplication peut être réalisée en temps réel ou a posteriori, prendre en compte tous les canaux ou en exclure certains, donner lieu ou non à une attribution de commission spécifique, considérer des logiques de contribution ou non… Elle peut être plus ou moins ne et complexe en fonction des besoins définis par l’annonceur.

Display :

Publicité graphique sur Internet.

DMP (Data Management Platform) :

Plateforme technologique qui permet le traitement et la gestion des données anonymes utilisées à des ns de ciblage publicitaire telles que profils sociodémographiques, centres d’intérêt ou intentions d’achat. Ces données peuvent provenir de sources annonceurs/éditeurs (first party) ou de données tierces (third party data).

DSP :

Plateforme technologique d’optimisation qui permet à un annonceur ou à une agence média, via une seule interface, d’acheter en temps réel les inventaires display proposés par les différents Ad Exchanges ou SSP.

F

Fournisseurs de données/
Data Exchange (ou data provider)
:

Les Data Exchanges apportent l’information de qualification des internautes, sur une base anonymisée. Ils sont à l’écosystème display ce que les mégabases étaient au marketing direct : ils qualifient les internautes sur des critères sociodémographiques, de comportement et de centre d’intérêt. Ils assurent un parfait anonymat des données collectées et mettent à disposition des internautes des moyens d’accepter ou de s’opposer à la collecte et à l’exploitation des données produites par leur navigation.
A l’opposé de la vente il s’agit d’une inscription gratuite.

K

KPI (Key Performance Indicator) :

Indicateur clé de performance qui doit mesurer le progrès réalisé (ou à réaliser) pour atteindre un but stratégique. Un KPI permet de répondre aux objectifs suivants : évaluation, diagnostic, communication, information, motivation, progrès continu.

L

Look-alike :

Technique consistant à rapprocher des profils d’internautes différents dès lors que ceux-ci ont au moins un dénominateur commun (ex : leur navigation).

Low CPM :

Entre CPM et CPC, Il s’agit d’un mode d’achat pour mille impressions dont le coût est inférieur à 1€ net.

Lead :

Un lead est un formulaire d’inscription.
• L’opt-in passif : une case est déjà pré- cochée (ou un menu déroulant déjà présent) sur la réponse affirmative.
• L’opt-out actif : l’internaute doit cocher une case (ou sélectionner un menu déroulant) pour ne pas recevoir de message ultérieurement.
• L’opt-out passif : lorsqu’il s’inscrit ou s’abonne à un service, l’internaute est inscrit d’of ce sans qu’il ait la possibilité de changer son choix. Il ne peut se désinscrire qu’a posteriori.

M

Mot-clé (générique ou spécifique) :

Mot ou locution permettant l’indexation de contenu et facilitant la recherche sur Internet.
Terme(s) servant à l’internaute ou au mobinaute pour préciser l’objet de sa requête depuis un moteur de recherche.

O

Optin / Optout :

Modalités de collecte des données personnelles des internautes. On considère en général quatre types :
L’opt-in actif : l’internaute doit volontairement cocher une case (ou faire défiler un menu déroulant) pour que les données puissent être utilisées ultérieurement à des fins commerciales.

P

Post clic (Mesure) :

Mesure des effets publicitaires consécutifs à un clic. Cette mesure se fait habituellement grâce aux outils de web analytics.

Post-view :

On parle de conversion post- view lorsque celle-ci est effectuée après que l’internaute a vu un objet publicitaire en relation avec l’annonceur qui en est bénéficiaire au cours de son surf.

R

Reciblage / retargeting :

Dispositif complémentaire aux leviers d’acquisition de trafic communément retenus par les annonceurs pour attirer des visiteurs sur leurs sites, qui vise à rediriger sur ces sites uniquement les internautes ayant déjà visité ces sites et à les réengager dans un processus d’achat via des bannières publicitaires personnalisées.

Référencement :

Indexation d’un site Internet ou de certaines pages dans les différents outils de recherche disponibles sur
Internet, comme les moteurs de recherche, afin d’en améliorer la notoriété et la visibilité. Désigne plus généralement l’indexation d’un contenu dans une base de données. Le référencement d’un site Internet ou de pages passe par le recours à deux pratiques distinctes mais complémentaires : les liens sponsorisés et le référencement naturel.
Est dit référencement naturel, le fait que l’adresse du site concerné soit présente dans les moteurs de recherche ou annuaires sans avoir dû payer ces moteurs. Le référencement naturel est notamment basé sur un algorithme qui détermine la pertinence d’une page par rapport à une requête.
Le référencement payant (ou référencement sponsorisé) est un service qui, proposé par de nombreux moteurs de recherche, s’est développé à partir de l’année 2000. Cette notion sous-entend que le positionnement du site Internet ou des pages dans les «liens commerciaux» d’un moteur de recherche dépend des transactions effectuées avec celui-ci, selon le principe du paiement au clic.

Répétition :

Nombre de contacts qu’un individu a avec l’ensemble des supports d’une campagne.

ROI (Return On Investment) :

Le ROI est un pourcentage qui mesure le montant d’argent gagné par rapport à un investissement publicitaire.

RTB (Real Time Bidding ou enchères en temps réel
) :

Définit le système d’achat en temps réel sur les espaces publicitaires.

S

Search :

SEa (Search Engine advertising)
Appelé également Référencement payant. Consiste à intégrer les moteurs de recherche dans une stratégie d’acquisition de trafic ou de ventes sur Internet, sous la forme d’enchères sur l’achat de mots-clés, a n de placer au mieux ses annonces commerciales sur les pages de résultats des moteurs de recherche.
SEo (Search Engine optimization)
Appelé également Référencement naturel. Consiste à intégrer les moteurs de recherche dans sa stratégie d’acquisition de trafic sur Internet, sous la forme d’une réflexion sur le positionnement du site et sur les actions d’optimisation à engager (actions sur la structure du site, la sémantique des pages et la pertinence.

Segments :

Sous-groupes d’une population ayant un ou plusieurs points communs déterminants.

Site centric :

Méthode de mesure sur Internet qui consiste à mesurer et analyser à partir de données collectées via des sites Internet.

Spam :

E-mail, SMS ou MMS, non sollicité envoyé à un très grand nombre de personnes sans leur accord préalable.

T

Tag / Marqueur :

Il s’agit d’un élément introduit dans chacune des pages à mesurer, pour témoigner de leur diffusion. Il est inséré dans le code source de la page.

Taux de clic :

Rapport, exprimé en pourcentage, entre le nombre de clics réalisés sur un objet publicitaire et le nombre d’affichages de ce même objet publicitaire, sur une période donnée.

Taux de conversion/transformation :

Pour un site donné, pourcentage d’internautes acheteurs sur le nombre total d’internautes visiteurs du site pendant une période de référence. Le taux de transformation indique la capacité du site à conduire les internautes qui le visitent à accomplir une action donnée ou prédéfinie (achat, inscription à une newsletter, prise de rendez-vous).

Taux de rebond :

Exprime le pourcentage d’internaute ayant atterrit sur un site Internet sans consulter d’autres pages.

Touch points :

Points de contact.

Tracking :

Actions destinées à mesurer le profil du visiteur d’un site, son parcours, ses centres d’intérêt, son origine dans le réseau, etc. a n de lui proposer un contenu personnalisé.

Trading desk :

Entité spécialisée dans l’achat d’audience. Les Trading Desks peuvent être issus des agences médias ou indépendants de toute agence média. Ils utilisent les technologies DSP disponibles ou développées en interne pour optimiser les campagnes publicitaires.

U

User centric :

Méthode de mesure sur Internet qui consiste à analyser des données qui ont été collectées sur des internautes par l’intermédiaire de leur navigateur (profils, pratiques, usages…,) et donc de qualifier, grâce à ces profils, l’audience des sites et des applications Internet.