Achats programmatiques ? Les annonceurs en plein doute.

Selon un sondage de Dun & Bradstreet, la majorité des professionnels du marketing envisagent d’investir environ 1/4 de leur budget consacré aux dépenses publicitaires dans l’achat d’annonces programmatiques. L’objectif de la publicité programmatique, rappelons-le, est de fournir des messages ciblés. Cependant, certains annonceurs B2B peuvent avoir des cibles si précises et complexes que ce genre de publicité devient inefficace sans parler de la difficulté à atteindre le bon public pour 1/3 d’entre eux. D’ailleurs les achats programmatiques du côté des annonceurs B2C sont plus importants : 68% déclarent y avoir investis un part de leur budget publicitaire contre 32% des annonceurs B2B.

Laissez un commentaire :